Calorifugeage : Comment ça marche ?

Nos autres articles sur le calorifugeage

De l'aide

pour votre projet ?

Faire un devis

Guide sur notre service de calorifugeage

Le calorifugeage consiste à isoler les canalisations et les tuyaux d’eau et de chauffage. L’objectif d’une telle pratique est d’éviter les déperditions de chaleur. Cette technique devient indispensable si les tuyaux passent dans des espaces non chauffés tels qu’une cave ou un garage. Par ailleurs, le calorifugeage est recommandé aux industries utilisant un système de tuyauterie, une citerne industrielle, un système de ventilation ou une cuverie. Nous vous proposons dans ce qui suit un zoom sur cette technique d’isolation et sur son principe de fonctionnement.

Comment fonctionne le calorifugeage ?

Dans les industries, les installations dédiées à la circulation des fluides doivent maintenir des températures constantes d’où l’intérêt du calorifugeage. Ce procédé d’isolation permet de réaliser des économies d’énergie durables. Par ailleurs, les processus qui utilisent ces fluides sont nettement améliorés.

Les travaux de calorifugeage

Vous êtes un industriel qui souhaite maintenir en bon état les réseaux de distribution, les réservoirs d’eau chaude ainsi que les équipements de chauffage ? Nous vous proposons de découvrir le déroulement et le principe de fonctionnement des travaux du calorifugeage.

En effet, ce procédé consiste, d’abord, à installer une couche de matériau isolant sur la tuyauterie. Par la suite, cette première couche doit être recouverte avec une deuxième application isolante de matériau. Ce dernier joue un rôle protecteur. Généralement, cette couche est faite de tôle isoxal, papier aluminium, inox ou PVC.

Par ailleurs, d’autres matériaux calorifuges peuvent être utilisés pour isoler les équipements qui servent à la circulation de fluides chauds. Dans ce contexte, on peut évoquer la laine de céramique, de verre ou de roche. Il s’agit, en effet, de laines minérales qui se distinguent par un fort pouvoir isolant. Ces matériaux présentent l’avantage de résister aux très hautes températures.

Si les équipements à isoler sont des circuits de refroidissements, il convient d’utiliser des matériaux tels que les mousses organiques.

Les normes à respecter

En tant que professionnels de calorifugeage, nous respectons la réglementation thermique de l’isolation des tuyaux industriels ainsi que les normes de protection incendie en traitant les matériaux d’isolation.

En effet, les produits utilisés dans l’isolation des réseaux hydrauliques doivent respecter les règles énoncées dans les normes NF EN 12 828 et A1. Pour le calorifugeage des points singuliers, c’est la norme NF EN 14303 qui définit les règles à respecter pour les matériaux utilisés.

De ce fait, le calorifugeage industriel est un travail qui nécessite l’expertise d’un professionnel. Ce dernier maîtrise les normes en vigueur mais reconnaît aussi les produits isolants les plus adaptés à votre installation.

Dans ce contexte, nous mettons à votre disposition notre savoir-faire et l’expertise de nos consultants pour réussir vos travaux.

Pour conclure

L’isolation thermique des canalisations dans les installations industrielles avec un matériau de calorifugeage est une pratique encouragée dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). Ainsi, les industriels peuvent bénéficier d’aides financières afin de réaliser ces travaux en présentant les documents nécessaires (BAT-TH-146, IND-UT-121). Ces derniers définissent les conditions requises pour recevoir ces aides. Dans ce contexte, on peut évoquer la définition d’un point singulier (robinet, compteur, soupape…), la nature de l’isolant à utiliser, sa masse volumique…