Quel est le prix d'une pompe à chaleur?

Nos autres articles sur les PAC

De l'aide

pour votre projet ?

Faire un devis

Guide sur notre service d’installation de pompe à chaleur

Le marché français nous offre un panel de choix pour dénicher la meilleure pompe à chaleur. Découvrons ensemble les avantages d’un produit qui commence à se démarquer ces dernières années.

Prix d’une pompe à chaleur

Nous devons tout d’abord distinguer les deux types de pompe à chaleur existant sur le marché, à savoir, les pompes aérothermiques et les pompes géothermiques. La deuxième catégorie affiche des prix plus élevés par rapport à la première.

Ce décalage de prix est dû à une consommation inférieure d’énergie. Le coût total de l’installation est un élément à prendre en considération au préalable. Il comprend le prix initial du matériel ainsi que les frais de la main-d’œuvre.

Dans ce qui suit, nous vous proposons de découvrir un net aperçu des coûts complets d’installation d’une pompe géothermique :

Pour le type Air/Air, vous devez débourser entre 5 000  et 8 000  euros pour le matériel et entre 900 € et 3 000 € pour la main-d’œuvre.

Pour le modèle Air/Eau, comptez entre 6 000 € et 12 000 € pour le matériel et entre 700 € et 2 400 € pour l’installation.

Pour la pompe du type Eau/Eau, prévoyez un budget entre 6 000  et 11 000 € pour le matériel et entre 1 200  et 2 600 € pour la pose.

Le type Sol/Eau exige un budget un peu plus supérieur : entre 8 000 € et 12 000 € pour le matériel et entre 650 € et 2 000 € pour la mise en place.

Le dernier type est le modèle Sol/Sol qui coûte entre 9 000 € et 15 000 € pour le matériel et entre 1 500  et 2 200  pour la main-d’œuvre.

Quant aux pompes à chaleur aérothermiques, la moyenne d’une installation complète avoisine les 7 000 €.

Prix d'une pompe à chaleur

Nombreuses aides et prise en charge

Nous pouvons profiter de plusieurs avantages en optant pour la pompe à chaleur. Les frais d’installation pourraient être pris en charge à moitié par l’État selon les conditions d’achat.

D’autres aides ont également été instaurées pour nous encourager à basculer vers ce mode de chauffage écologique :

  • Un crédit d’impôt qui évolue à 30 % pour la première installation d’un appareil à énergie renouvelable

  • Un éco-prêt à rembourser sans intérêt à un seuil de 30 mille euros.

  • La TVA à 5,5 %

  • Des aides accordées par l’agence pour l’amélioration de l’Habitat

L’État propose aussi de réduire les coûts de l’achat et de la main-d’œuvre à 10 % , dans le cas d’une rénovation ou d’un remplacement du système de chauffage.

Économies réalisées sur vos factures

En installant une PAC, nos économies d’énergie sur les factures de chauffage peuvent grimper jusqu’à 75 %. Il s’agit d’un investissement à long terme. Il faut quand même compter entre 5 et 10 ans pour rentabiliser les frais.

En effet, la faible consommation d’énergie est l’élément essentiel qui nous incite à opter pour la pompe à chaleur. Pour mesurer son efficacité, il faut définir le coefficient de performance. Ce dernier est calculable en divisant la quantité d’énergie fournie par la pompe sur la quantité d’énergie consommée. Le coefficient de performance est généralement placé entre 3 et 4.

Il convient de préciser qu’une pompe à chaleur génère 3 fois moins de CO2 qu’un dispositif de chauffage central traditionnel.

 

L’installation d’une PAC est un gain considérable sur le plan économique. Ce choix écologique nous procure la chance de contribuer aux efforts planétaires de la protection de l’environnement.